© Regine Datin

Architecture Art Nouveau

Entre 1890 et 1914, les notables nancéiens ayant le gout du contemporain se font construire des villas « à la mode » dans le style Ecole de Nancy. C’est ainsi qu’apparaissent des maisons particulières étonnantes ! Certaines sont volontairement édifiées le long de la voie ferrée, pour être vues !!!

Nancy et ses quartiers Art Nouveau

La première et une des plus importantes est celle que l’artiste et industriel Louis Majorelle fait construire pour sa famille, à l’ombre du Sacré Coeur. Entièrement restaurée extérieurement (actuellement encore en cours de restauration intérieure), elle dépend du musée de l’Ecole de Nancy.

Tout un quartier  le Parc de Saurupt est loti pour accueillir des villas. Des rues sont créées entièrement dans ce style, leurs façades peintes décorées de fleurs et de feuilles.  Les entrepreneurs et les commerçants ne sont pas en reste et le quartier entre gare et place Stanislas est un immense chantier au début du siècle : les banques, la chambre de commerce, les grands magasins et commerces de détail, les pharmacies, commandent des édifices Art Nouveau.

La Villa Majorelle

Cet « incontournable »  a reçu le label Maison des Illustres en 2012 !
Construite par l’architecte Henri Sauvage, entre 1901 et 1902, la Villa Majorelle ou  Villa JIKA (pour Jeanne Kretz, Mme Majorelle)  présente toutes des caractéristiques structurelles de l’Ecole de Nancy. La collaboration étroite du constructeur et du décorateur donne naissance à un programme esthétique qui marie la beauté des formes au confort. Jacques Gruber, collaborateur de Majorelle depuis 1895,  est l’auteur de tous les vitraux de la maison.

Notez le motif de monnaie du pape, symbole de réussite et d’argent, sur les ferronneries réalisées dans les ateliers Majorelle, qui se trouvaient au fond du jardin d’origine.

Reproduite à de nombreuses reprises dans des revues de décoration contemporaines, la Villa Majorelle bouscule la tradition et impulse de nouvelles idées, reprises par les architectes nancéiens de l’époque.

Autres édifices Art Nouveau

Le Parc de Saurupt

Le programme du Parc de Saurupt n’aura pas un grand succès en 1900. Six maisons sont construites. Le quartier se remplira après la guerre avec des maisons Art déco, faisant de ce quartier nancéien l’endroit parfait pour comparer de visu ces 2 styles.

Le Centre-ville

Baptisé le quartier des Affaires, il s’étend entre la voie de chemin de fer et la place Stanislas. Sans parler des grands bâtiments incontournables, amusez-vous à repérer sur les façades la trace des magasins d’il y 120 ans !